Voila, c’est ça le problème : le concept de base est sympa mais trop vite redondant pour que l’on s’y accroche.