Ta note parait un peu severe, certes le jeu n’arrache pas les rétines mais pour un soft des debuts de la super nintendo il s’en sort tres bien. Les musiques sont quand à elles vraiment excellentes (Yuzo Koshiro inside). Le seul reproche qui saute vraiment aux yeux est la maniabilite, non pas qu ‘elle soit mauvaise, mais tributaire d’une inertie assez etrange qui donne l’impression que le personnage est un peu mou de la quiche.Une derniere chose, peut etre la plus important, ce n’est PAS un plagiat, SEGA a VENDU le concept de Wonder Boy à HUDSON afin qu’ils en fassent un jeu ayant pour heros Takahashi Meijin, d’ou sa presence sur console Nintendo.Pour ceux qui ignorent qui est Takahashi Meijin, et ils sont nombreux en dehors du japon, allez chercher dans gogol ou dans l’excellente biographie de chez Pix’n’love, vous decouvrirez un personnage reel et virtuel particulierement interessant.