F-Zero c’est d’abord le souvenir de faire la course pendant la pause déjeuner du lycée pour être le premier arrivé à la borne de démo du supermarché du coin.Nostalgie mise à part, je ne peux que faire des éloges à ce jeu. Comme Super Mario World, il réussit le tour de force d’être toujours aussi agréable à jouer 20 ans après sa sortie. Le jeu est beau, pêchu, bien réalisé, maniable, et propose des musiques qui restent gravées dans la mémoire pendant bien des années.Il est vrai qu’un mode 2 joueurs eut été bienvenu, tout comme quelques circuits supplémentaires. On pourrait même pinailler et râler puiqu’il est plus difficile de terminer Death Wind I que Fire Field en mode Master avec le Golden Fox. Terminer Death Wind I en mode Master avec le Golden Fox est d’ailleurs un challenge de haute volée où il faudra empêcher ses adversaires de passer plutôt que de faire preuve de bonnes qualités de pilotage.

Mais bon, tout ceci ne sont que des détails qui n’enlèvent rien aux nombreuses qualités de ce jeu.