Plus axé grand public que Morrowind en raison de sa sortie sur console il est vrai mais tout bonnement spectaculaire !

Déjà l’intro en met plein la vue, et puis le reste…quel reste pardon !

On vit l’évolution avec Morrowind niveau graphismes, incomparable, même si le scénario central est plus concis, il n’en reste pas moins très efficace.

Une partie de la magie disparait car Morrowind était vraiment géant en terme de territoire, mais là, si on se balade en haut des montagnes enneigées jusqu’au bords des lacs, vraiment on se régale !

Personnellement, je trouve la difficulté croissante parfois trop ardue, mais toujours surmontable à force de réflexion.

Les bugs, pas tellement à mon sens, en tout cas, avec les sauvegarde fréquentes c’est plus un problème.

Vraiment beau, vraiment bien, parfois très drôle, Oblivion m’a accroché tel un piège à mouche…