Probablement le moins bon Zelda, après le second épisode paru sur NES.

Pourtant, on peut dire que ça commence bien avec une maniabilité au poil, l’écran tactile est parfaitement exploité, les mouvements viennent tous seuls, et le déplacement de Link est un vrai bonheur.

la qualité graphique du jeu est au top, la DS nous en met plein les yeux comme on dit. Les personnages sont plutôt attachants, même si le caracter design de certains est complètement raté. (Les gorons entre autres). Les décors sont dans l’ensemble assez variés, même si certains reviennent un peu trop souvent. Point noir cependant: les temples. On a le sentiment que toutes les pièces sont pareilles, sans arrêt les mêmes murs, les mêmes sols, les mêmes obstacles dans un même donjon, ce qui rend le côté exploration de ceux ci rapidement pesant et ennuyeux. Les boss sont cependant assez originaux, et le double écran est fort bien utilisé dans ces cas là.

Concernant la bande son, là, ça se gâte sérieusement: Pourquoi une bande son aussi pauvre? Un thème pour tous les donjons bien trop discet et mal composé, iol doit y avoir en gros 4 thèmes pour toutes les îles, dont celui des aires de combats qui revient tout le temps. Les reprises des anciens épisodes sont complètement ratées et les nouvelles musiques sont banales et n’apportent pas grand chose, la composition est assez plate, le thème principal des îles est d’ailleurs une boucle d’une douzaine de notes qui se répète à l’infini. On a vraiment l’impression de subir un gros retour en arrière au niveau de la variété et du nombre des thèmes.Heureusement qu’un grand nombre de bruitages sont réussis, normal vu que ce sont ceux de l’inoubliable Wind Waker. Exception faite cependant du jingle de l’ouverture d’un coffre qui est passé du traditionnel tinnnn tinnnn tinnnn tinnnnnn calme et posé à un infâme TATATATAAAAINNNNNNNN en vitesse 16x, qui casse davantage les oreilles qu’autre chose. D’autres bruitages ont été légèrement changés avec plus ou moins de réussite.On sent bien que les dévelloppeurs ont cruellement manqué de temps sur la partie sonore, c’est dommage.

La durée de vie est heureusement plus que correcte pour un épisode sur console portable, même si on peut regretter l’absence des fragments de coeur, qui réduit considérablement le nombre de quêtes secondaires. Le nombre d’objets est également limité (une petite dizaine), et ce sont uniquement des connus au bataillon, aucune réelle nouveauté sur ce plan là.

Concernant l’intérêt du jeu en lui même, je dois dire que je me suis fermement fait chier. L’absence de nouveautés est criant, on a l’impression de parcourir sans arrêt les mêmes endroits, avec une impression de déjà vu évidente. le côté poétique si typique de l’excellent Wind Waker ne fait plus effet ici, la lassitude guête assez vite. La difficulté est également trop faible, encore heureux car sinon j’aurai probablement décroché tellement je me suis ennuyé.

6/10 pour cet épisode, la bande son est foirée, et le reste manque singulièrement d’intérêt pour rattraper le tout.